Blue Flower

L’adresse IP.

Une adresse IP, address est unique sur un réseau (par exemple 192.168.1.32).

De l’adresse, on peut en déduire trois grandes adresses :

Le masque réseau (netmask) qui sert à identifier le réseau associé à une adresse IP (par exemple 255.255.255.0.

L’adresse réseau (network address) : cette adresse ne peut être attribuée à aucun ordinateur sur le réseau (par exemple 192.168.1.0).

L’adresse de diffusion (broadcast address) : permettant d’envoyer un message à toutes les machines situées sur le réseau (par exemple 192.168.1.255).

La passerelle.

La passerelle ou GATEWAY permet de relier deux réseaux informatiques différents (par exemple 192.168.1.1). C’est l’adresse IP à laquelle il faut transmettre les paquets IP destinés à des hôtes situés hors du réseau local.

Le serveur DNS

Le serveur DNS ou Domain Name System établit la liaison entre un nom de domaine et une adresse IP. Grâce au serveur DNS nous pouvons retrouver une machine sur un réseau via son adresse IP ou bien sous sa forme canonique (par exemple www.domaine.fr).

Les fichiers de configuration.

/etc/network/interfaces

Les paramètres réseaux vont être stockés dans /etc/network/interfaces. Éditons ce fichier avec Nano. Nous retrouvons l’adresse Loopback (127.0.0.1) autrement appelé le localhost qui boucle sur notre propre machine.

Pour une configuration par DHCP, il faut éditer le fichier /etc/network/interfaces afin d’y inclure :

iface eth0 inet dhcp

Pour attribuer les adresses nécessaires au bon fonctionnement. Nous allons donc enlever la configuration DHCP en nous attribuant une adresse spécifique pour notre serveur (192.168.30.219), ce qui nous donne :

auto eth0
iface eth0 inet static
        address 192.168.30.219
        netmask 255.255.255.0
        network 192.168.30.0
        broadcast 192.168.30.255
        gateway 192.168.30.1

Il faut maintenant relancer le fichier et vérifier que la configuration a bien été prise en compte.

# /etc/init.d/networking restart
# ifconfig

/etc/resolv.conf

Ce fichier contient les adresses IP des serveurs de noms :

search mondomaine.fr
nameserver 192.168.30.1

L’option search permet d’indiquer le nom de domaine à rajouter lorsqu’on indique seulement le nom de la machine :

$ ping pc235
 PING pc235.mondomaine.fr (192.168.30.235) 56(84) bytes of data.
 …

L’option nameserver permet d’indiquer l’adresse IP du serveur de noms. On peut mettre plusieurs lignes nameserver pour indiquer plusieurs serveurs de noms, mais attention, l’ordre à une importance : lors de la résolution d’un nom, le système va contacter le premier serveur DNS, et si il n’a pas obtenu de réponse au bout d’un certain temps (timeout généralement de 30s), il contactera le deuxième.

/etc/hostname

Ce fichier contient le nom de la machine (hostname). Il est utilisé lors du démarrage de la machine pour positionner le nom de la machine.

/etc/hosts

Le fichier /etc/hosts est l’ancêtre du DNS. A la création de l’Internet, il y avait très peu d’ordinateurs connectés, et ce fichier contenait la liste de ces ordinateurs et de leurs adresses IP.

Désormais, ce fichier permet de connaître les adresses IP d’ordinateurs non présents dans le DNS.

Ce fichier contient une ligne pour l’entrée loopback :

127.0.0.1       localhost

Ce fichier doit aussi contenir une ligne contenant le nom de l’ordinateur et son adresse IP ; ceci est utile en cas de défaillance du serveur DNS :

192.168.30.230  pc230.mondomaine.fr pc230 pcbibblefree

A la fin de ce fichier, on trouve désormais des entrées pour IPv6 :

::1     ip6-localhost ip6-loopback
fe00::0 ip6-localnet
ff00::0 ip6-mcastprefix
ff02::1 ip6-allnodes
ff02::2 ip6-allrouters
ff02::3 ip6-allhosts

/etc/host.conf

Historiquement, ce fichier contenait l’ordre de recherche pour la résolution des noms : d’abord la consultation du fichier /etc/hosts, et ensuite l’interrogation du DNS :

order hosts,bind

Désormais, ces préférences d’ordre de recherche sont indiqués dans le fichier /etc/nsswitch.conf.

/etc/nsswitch.conf

Ce fichier remplace désormais le fichier /etc/host.conf et permet d’indiquer au système l’ordre de recherche pour la résolution des noms :

...
 hosts:          files dns
 networks:       files
 …

L’option files indique au système de consulter d’abord les fichiers (/etc/hosts pour les noms d’hotes et /etc/networks pour les noms de domaines) avant d’aller interroger le DNS.

/etc/networks

Ce fichier contient le nom des réseaux et leur adresse réseau :

default         0.0.0.0
loopback        127.0.0.0
link-local      169.254.0.0
mondomaine.fr   192.168.30.0